Rungis

Rubens

C’est fou comme le passé est contemporain.

Le trafic d’êtres humains: Un marché florissant

« Les femmes sont les premières victimes de la traite des êtres humains, notamment pour l’exploitation sexuelle. Elles sont d’autant plus vulnérables qu’elles sont peu protégées. Les pays d’Asie du Sud et du Sud-Est ainsi que les pays d’Europe centrale et de l’Ex-Urss sont les principaux pourvoyeurs de ces esclaves des temps modernes. Elles sont le plus souvent enlevées, quand elles ne sont pas vendues par leur propre famille. » Amnesty International

“ Même lorsqu’il faisait froid, j’étais obligée de porter des robes légères […].
Le patron me forçait à aller avec des policiers et des soldats de la force internationale […].
Je n’ai jamais eu la moindre chance de m’enfuir pour quitter cette vie de misère » Témoignage

Cliquez sur les images pour lancer la galerie. Cliquez sur la croix en haut à gauche pour la refermer.

L'enlevement des Filles de Leucippe

dessin préparatoire

dodo-mauricien92

Share Button

Laisser un commentaire